L’hiver rend fou

L’hiver joue au fou. Hier à mon retour du travail il faisait +11 degré Celcius. La pluie avait lavé mon auto de tout le calcium qui c’était accumulé durant la semaine. À mon arrivée, mon chéri frappait l’asphalte de l’entrée pour en extraire les derniers morceaux de glace. Je me surprend à penser: « Ils se sont trompés, il fait si chaud il n’y aura pas de tempête de neige ».

Ce matin, j’ouvre les rideaux de ma chambre, tout est à nouveau blanc. Mon auto est ensevelie sous la neige, à peine si j’entrevois ce joli bleu rétro qui me plaît temps. C’est un cas de souffleuse pour déneiger l’entrée où au moins 50 cm de neige me regarde en rigolant. Le thermomètre indique -12 degré Celcius

Il faut être fait fort pour vivre au Québec!